top of page
Rechercher

Les 7 besoins relationnels fondamentaux

Te souviens-tu si tes parents ont répondu à tes besoins lorsque tu étais enfant?

As-tu eu l'occasion de pouvoir t'exprimer librement, sans être bafoué-e, rabaissé-e, ignoré-e?


A mon époque, mes parents n'avaient pas tous les outils ou les connaissances dont nous disposons aujourd'hui et l'éducation était différente; les enfants n'avaient pas la voix que l'on peut leur donner à l'heure actuelle.

Comme chacun, j'ai certains besoins en souffrance, dont le plus grand est le besoin d'être entendue. Cela m'a menée dès l'adolescence à avoir un besoin de hurler ma frustration et de revendiquer mes idées coûte que coûte.


Les besoins relationnels sont aussi importants que les besoins physiologiques comme manger, boire, respirer, etc.

Le rôle d'un parent est de répondre aux besoins de son enfant, de lui permettre de contacter ses ressources, de se fier à ses ressentis, de vivre pleinement ses émotions. Ce faisant, il va lui permettre de se forger sa propre identité, de développer l'estime de soi et la confiance en soi.

Si certains besoins ne sont pas comblés pendant l'enfance, s'ils sont oubliés ou encore maltraités, cela créera des manques pour le reste de sa vie.


Si tel est le cas, je peux y remédier !

J'ai la possibilité de m'occuper de mes besoins, pour autant que j'aie l'humilité de voir lesquels m'ont fait défaut. Je suis invitée à reconnaître mes vulnérabilités, les accepter, les exprimer, pour pouvoir en prendre soin.

Grâce à un outil magnifique qu'est la symbolisation, je peux les "faire sortir hors de moi" et de leur accorder toute l'attention et tout l'amour dont ils ont manqué/besoin.


Voici les 7 besoins relationnels


Besoin de se dire

Être capable de s'exprimer avec des mots à soi (et non ceux des autres) sur ce que je ressens, vis et les émotions qui me traversent.


Besoin d'être entendu-e

Être entendu-e dans le registre dans lequel je m'exprime.

Si un enfant parle d'un monstre sous son lit (registre imaginaire), je ne vais pas répondre que cela n'existe pas (registre réaliste). Je vais l'écouter dans le même registre : ah bon ? et il est de quelle couleur ce monstre?

Ce besoin implique que ce que je dis soit accueilli complètement et non nié, déformé ou reste sans réponse.


Besoin d'être reconnu-e

Être reconnu-e tel-le que je suis, avec toutes les facettes de moi-même et non pour ce que l'autre souhaiterait que je sois, dise ou fasse.

Pouvoir être authentique, sans comparaison ou étiquette et être aimé-e dans ma globalité.


Besoin d'être valorisé-e

Être une personne de valeur aux yeux des autres construit l'estime de soi et la confiance en soi.

J'ai de la valeur pas seulement pour ce que je fais (ou pas), ce que je dis (ou pas), mais pour qui je suis.

Valoriser les réussites et les expériences plutôt que de juger les échecs.

Nous sommes le produit de ceux qui ont cru en nous et qui nous ont fait confiance.


Besoin d'intimité

Quand j'étais enfant, j'avais un journal intime. Il était précieux celui-là et j'avais envie que personne n'y jette un coup d’œil. Il est essentiel de garder un jardin secret, que nul-le ne peut pénétrer.

Je choisis ce que je garde pour moi et ce que je veux partager à l'autre.


Besoin d'exercer une influence

Avoir une influence sur son environnement est aussi crucial. Cela me donne du pouvoir, renforce ma confiance. Comment est-ce que je me sens si toutes mes idées sont jetées à la poubelle?

Exercer une influence montre que j'ai un rôle significatif dans ma famille, au travail ou dans la société.


Besoin de rêver

Se donner le droit de ne rien faire et de rêver à un monde meilleur, à ce que je pourrai créer dans ma vie, entretient l'espoir. Et comme disait Paul Valéry, "l'espoir fait vivre."



Peinture : Luna A





655 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page