top of page
Rechercher

Je pense donc je crée

Il y a quelques mois, le ciel me tombait sur la tête.

Pour la première fois de ma vie, j'ai déprimé ; je n'avais goût à rien, je ne voulais voir personne, je ne souhaitais même pas sortir de chez moi. C'était nouveau pour moi.

La raison ? Nous devions quitter notre logement en quelques mois seulement. Notre nid que nous aimions tant. Les raisons ? Invraisemblables, basées sur des mensonges, une vraie injustice à mon sens et tous dans mon entourage le ressentaient également ainsi.


Et pourtant... me demandais-je, qu'est-ce qui fait qu’à travers ces événements inimaginables, j'avais à traverser cette épreuve, qui m'a menée littéralement à vivre la nuit noire de l'âme ?

Il devait y avoir une raison, car j'ai la conviction que l'Univers ne nous veut que du bien.


Comme pour un deuil ou une séparation, j'ai dû passer par les étapes de choc, de déni (ce n'est pas possible, il reste encore une solution), de fuite (repli sur moi-même), de déstructuration (remise en chemin pour trouver autre chose, additionnée de colère, de révolte) et d'acceptation (c'est comme ça, je ne pourrai rien changer).

Ces phases ayant été traversées, j'ai commencé à avoir la foi que quelque chose de mieux se profilerait. Que j'y avais droit, puisque j'avais reçu un gros coup de pied aux fesses par la Vie. Je devais sortir de ma zone de confort pour une raison, mais laquelle ?


En fin d'année, j'ai visualisé mes désirs les plus fous vis-à-vis d'un appartement. J'avais même une maison précise en tête, proche de chez nous, en me disant que cela serait extraordinaire de pouvoir habiter là-bas. Le soir-même, une annonce sortait avec précisément cet appartement en location ! Je n'en croyais pas mes yeux. A tous points de vue, car le prix était exorbitant... Cela dit, j'avais réussi à manifester mon désir.

A partir de ce moment-là, j'ai eu une foi inébranlable et c'est là que tout s'est enchaîné. De partage en partage, de bouche à oreille, les choses se sont mises en place. Quelqu'un m'a parlé de quelqu'un, qui connaissait quelqu'un. Tu sais comment ça arrive...

Là, l'impossible est arrivé, nous avons trouvé un endroit qui avait tout ce que j’avais demandé. Et avant d’en arriver là, tu ne te rends pas compte le nombre de personnes qui m'ont découragées, dit comme c'était difficile de trouver dans la région, que je ne pouvais pas tout avoir, que tous mes critères étaient peut-être exagérés, etc.

Chacun-e a le droit de tout avoir. TOUT !

Pour autant qu'il ait entrepris un travail sur elle ou sur lui au préalable. Car les croyances ont la vie dure. Notre mental est très puissant pour démonter instantanément un désir sous couvert que ce n'est pas possible. L'Univers ne regarde pas si je mérite ou pas. Seul mon alignement permet de créer ce dont j'ai envie.

Dépasser les peurs, les croyances, les pensées lourdes (critiques, dévalorisation, orgueil, pitié, indifférence…), les traumas, couper aussi avec des émotions qui bloquent (victimisation, rejet, culpabilité, impuissance, tristesse, solitude…).

Libérer le passé au moment présent, pour entraîner un futur libre et changer l'essence de moi-même.


Je continue à me former à la création de la manifestation, de la co-création, car j'ai envie de pouvoir transmettre et partager mon expérience. Mon aspiration profonde est de contribuer à changer ce monde. Et je suis convaincue que plus nous serons nombreux à y croire, plus ce monde pourra évoluer.


Si tu es intéressé-e par une formation à ce sujet ou un accompagnement personnalisé, je serais ravie de pouvoir te guider.










35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page